Les radiofréquences & la santé
Le téléphone sans fil DECT

 

Les téléphones sans fil d’intérieur utilisés aujourd’hui sont pour la plupart des téléphones DECT (Digital Enhanced Cordless Telephone).

 

Composés d’une base et d’un ou plusieurs combinés, ils permettent de se déplacer dans une habitation ou une entreprise avec une portée maximale de 100 à 300 m.

Cette technologie est aussi très communément utilisée pour les téléphones d’entreprise et pour les centres d’appel téléphonique.

 

Du fait de la faible portée de ces systèmes, le rayonnement de la station de base et celui des combinés sont faibles et bien inférieur à la valeur limite définie par la réglementation française. Les études scientifiques menées jusqu’à aujourd’hui n’ont permis d’identifier aucun impact sur la santé des radiofréquences à ces niveaux.

 

 

Informations détaillées

 

 

1/ Présentation

 

Le téléphone sans fil DECT est constitué d’une station de base contenant un émetteur/récepteur radio, connectée au réseau téléphonique et d’un ou plusieurs combinés munis d’un microphone et d’un écouteur pour la conversation. Le combiné n’émet de signal que pendant la conversation téléphonique, alors que la station de base en situation de veille émet des signaux intermittents.

 

Le téléphone DECT fonctionne sur la gamme de fréquence de 1880 à 1900 MHz.

 

La puissance moyenne d'émission du combiné est de 10 mW ; par comparaison, celle des téléphones mobiles est de 250 mW pour les GSM 900 et 125 mW pour les GSM 1800.

 

Celle de la base est de 10 mW pour une conversation ; elle est de 60 mW dans le cas de stations gérant 6 conversations simultanées.

 

La norme DECT (Digital Enhanced Cordless Telephone) a été définie en 1992 par l’ETSI (European Telecommunications Standard Institute) sous la référence EN 300 175 et représente la norme européenne pour les téléphones sans fil domestiques.

Vers le haut

 

 

2/ Les niveaux d'exposition

 

A - Le combiné DECT

La meilleure manière de caractériser l’exposition liée au combiné d’un téléphone placé à proximité immédiate du corps (champ proche) est d'utiliser la notion de DAS (débit d'absorption spécifique).

 

La valeur DAS (en W/kg) indique la puissance de rayonnement (W) absorbée localement par le corps humain (kg). La limite définie par la loi exige un DAS inférieur à 2W/kg.

 

Les mesures réalisées dans le cadre d’études scientifiques pour le combiné DECT ont montré des valeurs de DAS variant entre 0,1 et 0,01 W/kg. Soit plus de vingt fois inférieures aux limites.

 

B - La base DECT

La meilleure façon de caractériser l’exposition liée à la base du téléphone DECT (champ lointain) est de mesurer le niveau de champ induit à proximité.

 

Les mesures réalisées montrent qu’à 20 cm d’une base d’un téléphone DECT gérant 1 conversation, le niveau de champ est de l’ordre d’1 V/m, soit un niveau bien inférieur aux valeurs limites définies par la réglementation qui est de 60 V/m.

 

Pour une base gérant 6 conversations téléphoniques simultanées, le niveau de champ est inférieur à 10 V/m, toujours bien en-dessous des valeurs limites.

Vers le haut

 

 

3/ La réglementation française

 

Les téléphones sans fil sont soumis à des normes techniques. Ces normes ont été élaborées par le Comité européen en électronique et électrotechnique (CENELEC) et déterminent comment mesurer le rayonnement d'appareils spécifiques.

 

La réglementation française suit ces normes. C’est pourquoi, il est impératif de bien choisir son téléphone et vérifier qu’il respecte la norme européenne (marquage CE).

Vers le haut

 

 

4/ Les effets sur la santé

 

Les niveaux d’exposition liés aux équipements DECT sont largement inférieurs aux limites d’exposition définies par la loi et les études scientifiques n’ont à ce jour montré aucun effet avéré des ondes radiofréquences sur la santé à ces niveaux.

Vers le haut